Bérénice

de Jean Racine

avec Antoine Charneau, Charles Di Meglio et Elsa Dupuy

 
Bérénice
Prieuré, place Léo-Magne
 

Bérénice aime Titus qui aime Bérénice.

Tout pourrait être bien parti. Mais Bérénice est Reine, et Titus Empereur de Rome.

Il doit abandonner l'Empire, ou sa maîtresse.

Dans sa tragédie la plus épurée, Jean Racine nous offre ses plus belles tirades sur l'amour et les déchirements qu'il impose. Pour resserrer l'intrigue sur le trio amoureux — complété par Antiochus, lui-même amoureux sans espoir de Bérénice — nous avons choisi de nous débarrasser des confidents pour concentrer la tragédie sur son noyau le plus pur et poser une question cruciale: l'Individu est-il changé par le pouvoir?

Pour notre troisième exploration du répertoire racinien — dix ans après Phèdre et trois ans après Les Plaideurs — nous abordons la pièce qui est considérée comme son chef-d'œuvre absolu de l'expression amoureuse. Toute la beauté du théâtre baroque — costumes somptueux, bougies, poésie, mouvements délicats et chorégraphies — vous donnent rendez-vous pour une tragédie bouleversante.