oghma_mazarine1_HD-153 ok_edited_edited.jpg

Un Vent de Fronde

Paul Scarron and friends

avec Alexandre Michaud, Romaric Olarte, Raphaël Robert,
costumes et mise en scène de Charles Di Meglio.

 
oghma_mazarine_pamphlet_HD-2.jpg

La guerre des mots

Explosion littéraire sans mesure, les Mazarinades rythment la Fronde (1648-1653) avec un corpus d'environ 6.000 pamphlets. Entrainés par l'irresistible Scarron, les plus grands auteurs ont prêté leur plume à ces attaques virulentes contre Mazarin, dont la politique, disait-on, accablait le pays. Autre plume remarquable, Claude Dubosc de Montandré, aux ordres du grand Condé, dont la rhétorique précise pose de vraies questions sur le pouvoir.


Tous les genres littéraires de l'époque apparaissent dans ces libelles, du discours politique à l'anagramme en passant par les dialogues burlesques.

Ces mots nous semblaient les plus à même de vous raconter cette guerre civile complexe, de l'intérieur. L'énergie de leur satire résonne au-delà du contexte historique dans ce spectacle débridé qui convoque jeu masqué, marionnettes et humour absurde et qui poursuit notre exploration du théâtre de bateleurs, implanté au cœur de la Cité, pour rendre leur vie aux Mazarinades et faire entendre leur voix toujours aussi actuelle.

Un Vent de Fronde n’est pas un spectacle de spécialistes ni d'historien. Au contraire, les évènements de la Fronde et ses protagonistes servent de toile de fond pour permettre à tous de suivre les aventures de Plic, Ploc et Pluc, nos facétieux personnages. Car notre enjeu est d’évoquer ce que la Fronde a d’essentiel et d’universel: la rébellion populaire et les idées qui l’anime.

 
 

Ce spectacle est soutenu très fort par

La Bibliothèque Mazarine

0754945T.jpg
 
OGHMAC_J3_25-07_fronde_web-133 ok.jpg