top of page
24-05-03 Apollon et Daphné - générale à Eymet J2 HD-4.jpg

Apollon et Daphné

de Charles Dassoucy (texte et musique)

avec Maxime Ardant, Saraé Durest, Charles Di Meglio et Marie-Françoise Bloch (viole de gambe)

costumes et mise en scène de Charles Di Meglio

Création mondiale

Un premier pas vers l'opéra!

Nous n'avons pas voulu fêter le dixième Oghmac sans un spectacle exceptionnel.

Pour cela, il fallait une œuvre unique. 

C'est exactement ce que fait paraître vers 1673 Charles Dassoucy avec Apollon et Daphné. En pleine naissance de l'opéra français, il livre un ovni, qui mêle poésie déclamée et vers chantés, entre comédie-ballet, tragédie lyrique.

Sauf que ce qu'il écrit est drôle — très drôle!​

 

En nous racontant de manière burlesque un mythe bien connu, Dassoucy nous permet également de nous interroger aujourd'hui sur la recevabilité de certaines Métamorphoses, mythes fondateurs de la culture occidentale.

 

Ici Apollon n'est pas un dieu bienfaisant et digne des plus hauts honneurs, mais au contraire un petit matamore ridicule qui se croit tout puissant. C'est le ridicule de cette figure de prédateur qui nous intéresse et qui fait le génie de cette œuvre.​Sans doute jamais représentée, cette œuvre unique et recrée pour restituer les partitions perdues, vous est donc présentée pour la première fois de son histoire!

 

Costumes somptueux en velours et mousselines de soie, effets spéciaux et transformations à vue, humour et poésie, musique et texte parlé: tout se rencontre pour un spectacle total et unique, digne des productions de l'Académie royale de Musique des années 1670!

Un spectacle en co-production avec

l'Agence Culturelle départementale Dordogne-Périgord

la Ville d'Eymet

le Chaudron, centre culturel de Montignac-Lascaux

et avec le soutien du Centre culturel de Terrasson-Lavilledieu.

Untitled-12.png
bottom of page